En marketing, on dispose toujours de technique de communication un peu particulière. Pour une entreprise, vendre un produit ou promouvoir une marque peut s’effectuer à travers une communication narrative. C’est une méthode parmi tant d’autres qui se réalise en racontant des histoires. Cela se traduit par le storytelling.

Storytelling : pourquoi l’utiliser ?

En marketing, on utilise la communication narrative ou storytelling pour deux raisons : transmettre un message en évoquant de l’émotion et attirer l’attention. Pour adopter cette technique de communication, on a diverses options : reprendre des histoires vraies, des légendes, etc. Dans tous les cas, on visera à rapprocher un produit à une cible. Cette méthode marche également même s’il s’agit d’une image d’une marque. Pour s’assurer qu’elle fonctionne, il est essentiel de ne pas raconter de mensonge. Cela ne fera que détruire une confiance déjà établie avec les clients. Ces derniers seront logiquement plus intéressés et touchés par des récits vrais. Le storytelling est employé soit pour une durée régulière et constante pour une marque. Il est aussi efficace pour une campagne spécifique. Cette méthode est plus convoitée par l’industrie du luxe. Leur cible est séduite par une histoire parfaite et bien réfléchie.

Communication narrative : comment fonctionne-t-elle ?

La communication narrative joue avec les émotions. Avec l’histoire racontée, il peut y avoir de la joie, de la tristesse, de la peur voire même de la colère. Cette technique permet ainsi de raconter, par exemple, la naissance d’un produit donné ou d’une marque. Si elle est bien conçue, elle entrainera une émotion relative à l’objet. Ce qui favorise sa présentation d’une manière plus originale. En parvenant à atteindre sa cible, une entreprise s’assure de la fidélisation de sa clientèle. Cette dernière sera plus attachée à la marque ou au produit car elle s’identifie à travers l’histoire.

Comment maîtriser cette technique de communication ?

Le storytelling est très pratique mais avant toute chose, mieux vaut bien connaître sa cible. Cela facilitera la création d’histoire ainsi que la recherche d’un récit qui s’ajuste à la valeur de l’entreprise et à son identité. Non seulement cette communication narrative requiert une imagination impeccable mais elle demande en même temps un sens développé quant à l’art de susciter de l’émotion. Ensuite, il faudra penser à une mise en scène. Décor, lieu, personnages, choisir ces éléments constitue la réussite et la maîtrise du storytelling. Toutefois, il convient d’oublier les grandes formalités pour plus d’originalité.