La construction d’une stratégie de communication d’entreprise est un réel défi, quelle que soit la taille de la structure. Cette politique devra en effet être cohérente et adaptée aux objectifs poursuivis afin de devenir un levier de développement et de croissance efficace pour la société. Voici quelques éléments à tenir compte pour établir une stratégie de communication réussie.

Quel est l’intérêt d’une stratégie de communication ?

Dans le cadre d’un projet de création ou d’expansion d’entreprise, la mise en place d’une stratégie de communication s’avère essentielle. Cette dernière ne touche pas seulement la relation interne entre les collaborateurs et les supérieurs hiérarchiques, mais concerne également la communication externe. Se présentant comme un véritable défi pour toute société, la mise en place de cette stratégie doit répondre à des objectifs clairs à déterminer.

Pour être efficace et atteindre les consommateurs ciblés, cette dernière devra faire l’objet d’une réflexion approfondie. Ainsi, le dirigeant devra établir le programme des actions publicitaires à réaliser en s’inscrivant dans la communication globale de l’entreprise. Si ces opérations en marketing contribuent à faire connaître une marque, c’est surtout la stratégie de communication qui véhicule son image. Dans ce cas, il est préférable de la construire en se basant sur les clients cibles et les buts poursuivis.

Dans la mesure où une campagne de marketing peut impliquer un budget conséquent, il convient de définir une stratégie efficace afin d’optimiser les résultats. Une fois le plan d’action établi, il sera plus facile de déterminer le budget et de choisir les canaux de communication à utiliser pour atteindre les objectifs. Pour en savoir davantage sur les astuces pouvant aider à réussir sa communication offline, contactez des agences expertes dans le domaine. 

Comment établir une stratégie efficace ?

Afin qu’une stratégie de communication soit efficace, elle devra avant tout être cohérente à l’image de l’entreprise et surtout adaptée à la culture globale de la boite. Pour construire cette ligne de conduite, il faudra établir un plan d’action qui sera considéré comme la politique globale de la société. Cette dernière détaillera entre autres les objectifs, le budget et les canaux de communications à utiliser lors d’une campagne.

Dans la mesure où la tâche nécessite une grande réflexion, la première étape consiste à réaliser une analyse. Il s’agit d’une étude de marché qui permettra de récolter tous les renseignements pouvant aider à prendre les meilleures décisions selon la culture de la marque. Dans un second temps, vous devrez déterminer les points forts et faiblesses de votre stratégie actuelle afin de connaître son impact sur le marché.

Il convient par ailleurs de s’intéresser à l’image de marque reflétée par l’entreprise aux yeux des personnes extérieures (clients, prospects, partenaires…) et des employés internes. Bien entendu, on ne peut pas écarter la concurrence. Vous devrez analyser les menaces et les opportunités qu’elle représente. Tout compte fait, la collecte de ces informations permettra d’obtenir un diagnostic de la situation actuelle.

La phase de réflexion : comment cela se passe ?

Une fois conscient de la situation actuelle, vous pouvez définir l’objectif de votre projet d entreprise. Pour déterminer un but réalisable et crédible, pensez à tenir compte des résultats de l’analyse. L’idée consiste à trouver les solutions et actions à mettre en œuvre, mais également à construire une stratégie en cohérence avec le diagnostic. À ce niveau, mieux vaut cerner avec exactitude la problématique : améliorer l’image de l’entreprise, lancer un nouveau produit, fidéliser les clients, etc. 

Le choix des canaux utilisés représente par ailleurs une étape stratégique. Si les supports comme les affiches et la presse sont les classiques, l’utilisation d’objets et cadeaux publicitaires se révèle également efficace. C’est certainement à ce moment qu’il faudra décider des moyens financiers et humains nécessaires pour mener à bien les actions du marketing.

Pour finir, vous devrez déterminer la clientèle cible. Une certaine hiérarchisation des consommateurs sera indispensable si votre stratégie touche plusieurs cibles. En plus de bien différencier les clients principaux des acheteurs secondaires, étudier le profil de ces derniers s’avère également incontournable (tranche d’âge, pouvoir d’achat, habitudes d’achat, etc.).

Comment mettre en place la phase d’action ?

Une fois la réflexion terminée, il est temps d’entreprendre la phase d’action. Cette étape représente l’aboutissement logique des deux étapes précédentes. Comme vous disposez déjà de toutes les réponses en main, la tâche consistera à mettre en œuvre les actions qui permettront d’atteindre les objectifs fixés.

À ce stade, le dirigeant devra également définir l’axe de communication qui orientera le message à diffuser tout au long de la campagne. Cet axe représente généralement la promesse de l’entreprise : avantage concurrentiel, offre qui distingue, argument de vente… Pour finir, il devient indispensable de rédiger un message crédible. Pour cela, il devra être cohérent avec la politique globale de l’entreprise.

La dernière phase consistera à planifier les étapes de la communication notamment en définissant les actions à mettre en œuvre, les moyens à disposition et les supports à utiliser. En clair, il faudra établir le plan de communication et les canaux à privilégier en fonction du message et des clients cibles. Afin d’optimiser l’impact de vos actions et messages publicitaires, plusieurs astuces sont à connaître : susciter un large public, se montrer original, se distinguer des concurrents, stimuler la curiosité et les émotions, appeler aux désirs…